AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une crème glacée ? † Mabel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Modèle réduit

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 147


MessageSujet: Une crème glacée ? † Mabel. Jeu 7 Sep - 14:33

Une crème glacée ?
Mabel Pines & Conan Edogawa
Et enfin, le repos, et la tranquillité. Le jeune homme attendait d’avoir un peu de repos et de tranquillité depuis déjà tant de temps qu’il avait presque oublié l’effet que ça fait quand on vit une vie normale, sans danger, sans embuche, où on peut être soi-même et rien que soi-même. Du moins, c’est ce qu’il a cru. Shinichi a sincèrement cru qu’il était enfin en paix. Seulement, quand on cache un secret aussi grand que le sien, tôt ou tard, il finit toujours par rattraper son propriétaire. Alors que la vie reprenait son cours normal, Shinichi a comprit une chose élémentaire. S’il était à Imaginairum, rien ne lui prouvait que Gin n’y était pas également. Après tous, il ignorait encore comment il était arrivé jusqu’ici, et pourquoi. Il y avait-il une règle qui interdisait au méchant d’arriver jusqu’à Imaginarium ? Vraisemblablement ce n’était pas le cas. Il avait croisé plusieurs personnes qui, dans leurs univers, n’étaient pas des anges, ni même du côté des justes, alors comment être certain que Gin ne pourrait pas être ici aussi ? Certes, il n’avait pas encore croisé sa route, mais l’arrivé de certains de ses anciens amis en ville confirmait tous ses soupçons.

Si Gin était ici, pouvait-il réellement vivre en sécurité ? Après tous, il connaissait bien trop de secret sur l’organisation pour rester en vie si jamais sa route recousait celle de Gin. Plus le temps passa, et plus cette idée s’installa doucement dans son esprit. De nouveau, il avait perdu toute la tranquillité qu’il avait gagné en arrivant à Imaginarium. Petit à petit, il avait l’impression que chaque personne vêtue entièrement de noir faisait partit de l’organisation, qu’à chaque coin de rue, il croiserait un visage hostile, prêt à le faire taire, et qu’à chaque second, il risquait un peu plus sa vie et celle de tous ses proches. Il n’avait jamais eu vraiment peur de perdre la vie, mais l’idée qu’on puisse remonter jusqu’à lui et exterminer jusqu’à la dernière personne qui lui a un jour adressé la parole le terrifiait totalement. Il était si loin du Japon et de Tokyo en cet instant qu’il s’était permit de baisser sa garde, et c’était une erreur. Il s’était lié à d’autres personnes, et devait maintenant endosser la responsabilité de chacun de ses gestes pour empêcher de mettre quiconque d’autre que lui d’être en danger permanent. De plus, il était loin d’être au bout de ses surprises.

En effet, au bout de quelques jours, seulement, sans qu’il ne s’y attende, Shinichi reprit l’aspect de Conan, forçant une personne de plus à entrer dans la confidence de son secret. Lui qui pensait au moins être libéré de ce point, le voilà de nouveau piéger dans le corps de Conan. Par chance, cette fois, ça ne dura quelques instants. Au plus, une journée. Seulement, il n’en fallut pas plus à Shinichi pour se douter que ce qui l’avait fait reprendre son apparence n’était pas un remède définitif. Au contraire, cette chose n’était pas infaillible, loin de là. Plus le temps passa près cet incident, plus Shinichi comprit que tous ça n’était pas la réalité, et qu’il fallait qu’il trouve un moyen de s’en fuir. Il était encore plus en danger ici qu’ailleurs, surtout parce que depuis, il ne cessait de reprendre l’apparence de Conan sans avoir le temps d’être prévenu à l’avance. Alors pendant que Shinichi Kudo mènerait son enquête et essayerait de se trouver des alliés pour fuir d’ici, Conan Edogawa continuerait de vivre sa vie de collégien en espérant que personne ne découvrirait sa véritable identité en dehors de ceux qui le savent déjà. Il devait encore faire semblant.

Ainsi, bien qu’il aurait préféré continuer de mener ses activités de détective, Shinichi se retrouva une fois de plus dans la peau de Conan. Il passa donc sa matinée entière à suivre des cours qu’il connaissait déjà par coeur depuis des années avant de passer à une partie de football qu’il avait beaucoup aimé joué, bien que ce fut pendant son court de sport. Une journée épuisante qui se termina autour d’une glace avec des camarades de classe, jusqu’à ce qu’il se retrouve tout seul, avec sa glace, parce que les autres étaient partit s’amuser à espionner un entrainement de gymnastique avec l’une des filles de leur classe. Ce genre de choses ne l’intéressant réellement pas, il avait préféré se résoudre à finir la glace qu’il avait commandé. Il était encore tôt, il pourrait ensuite suivre une piste ou une autre en écoutant des récits un peu étrange en trainant dans la ville. L’avantage, quand on est un enfant, c’est qu’on attire pas les soupçons.  

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


« Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité. » — Sir Arthur Conan Doyle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Détective hyperactive

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 244


MessageSujet: Re: Une crème glacée ? † Mabel. Ven 8 Sep - 16:27

Une crème glacée ?

feat. conan & mabel

J'avais attrapé mon manteau à la va-vite. Je l'avais enfilé tant bien que mal alors que je courrais comme une furie dans les rues d'Imaginarium. Je n'en revenais pas. Enfin un peu d'action dans cette ville monotone. Je courrais comme si ma vie en dépendait. Je courrais comme s'il s'agissait d'une libération. J'étais déterminée et plus motivée que jamais. Je courrais en sachant très bien où je devais me rendre. C'était assez loin, j'aurais pu prendre un taxi, mais avec l'influence de la ville, je n'avais pas d'autre choix que de m'y rendre à pied. Cette affaire, c'était la mienne, et pas celle de Kudo. Depuis qu'il était arrivé en ville, j'avais l'impression que tout le monde faisait appel à lui. Certes, il était doué, mais il avait plus d'expérience que moi dans le métier. Je ne faisais que débuter. Je le vois bien en train d'essayer de combattre diverses créatures. Je suis sure qu'il aurait pu se faire dévorer par l'ours à trois têtes de notre monde à Dipper et moi. Peut importe s'il me voyait comme une moins que rien face à lui, on commence tous quelque part. Et, cette fois, c'était moi que l'on avait appelé. Dommage Shinichi, peut être que la prochaine affaire ne te sera, également, pas confié.

Il ne me restait que quelques rues avant d'arriver à destination. Je n'étais plus très loin. Ce n'était qu'une question de temps. J'arriverais certainement essoufflée, mais, au moins, j'y serais la première. Si jamais cet homme avait fait appel à Kudo, je ne voulais pas me faire devancer. Or de question qu'il me vole cet affaire. C'était à moi que cet homme avait fait appel pas à lui. Si jamais il essayait de me la voler, je ne sais pas ce que je serais capable de faire ! Quoi qu'il en soit, lorsque j'arrivais dans la boutique de l'homme, je fus ravis de voir que mon rival n'était pas là. Néanmoins, je fus vite surprise lorsque je vis le massacre dans la boutique. Les bijoux par terre, tout les étalages sans dessus dessous. Je regardais autour de moi tout en écoutant attentivement le bijoutier. Il n'avait pas encore installer le système de sécurité et n'avais pas réussi à voir l'individu qui l'avait cambriolé. Il fallait que je reste calme, que j'essaye de regarder tous les détails de la pièce. Rien ne doit m'échapper. Si jamais je faisais un faux pas, je pouvais dire adieu à ma carrière.

Après avoir longuement inspecté la boutique, je décidais d'appeler Dipper. Je sortais dans la rue tout en composant le numéro de l'agence. « Oui Dipper, c'est moi. Cette affaire est plutôt sérieuse, ne m'attends pas pour manger, je sens que je vais y passer pas mal de temps … Oui, le bijoutier n'a pas encore installé de système de sécurité et il m'a donné une très brève description du cambrioleur, il va falloir que je passe la boutique au peigne fin pour trouver un indice … Non, je n'ai pas besoin que tu viennes … Mais puisque je te dis que... Au revoir Dipper ! » Je raccrochais au nez de mon frère tout en soupirant. Qu'il pouvait m'agacer parfois. C'était mon affaire et celle de personne d'autres. Je finis par ranger mon téléphone avant de croiser le regard d'un petit garçon. C'est étrange à quel point il ressemblait à Kudo. Peut être que ce dernier avait un petit frère. Ah non ! Il ne me prendra pas mon affaire ! « Hey toi petit ! Tu n'es pas le frère de Shinichi Kudo par hasard ? » Qui ne tente rien n'a rien.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
I've got to keep control. I remember doing the Time Warp. Drinking those moments when the blackness would hit me. And the void would be calling. Let's do the Time Warp again.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle réduit

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 147


MessageSujet: Re: Une crème glacée ? † Mabel. Lun 11 Sep - 17:26

Une crème glacée ?
Mabel Pines & Conan Edogawa
Il y a des jours où il ne vaut mieux pas se lever, et celui-ci en étant sans doute un. Shinichi avait très mal commencé sa journée en découvrant qu’il avait de nouveau l’apparence d’un enfant. Résolut à devoir vivre sa journée comme n’importe quel collégien, il avait accepté de s’infliger à lui-même des heures entières de perdues à écouter des cours qu’il connaissait que trop bien pour finir par atterrir dans un glacier avec des camarades de classe qui l’ont laissé en plan à la seconde où l’idée d’aller voir des filles a été évoquée. Le jeune homme soupira devant son sorbet à la vanille. Il aurait pu tout simplement rentrer chez lui, mais dans ce genre de journée, on prend toujours les décisions qu’il ne faut pas. Ainsi, bien qu’il regretterait bien vite sa décision, le jeune homme était entrain de manger la glace qu’il avait commandé un peu plutôt quand une tête brune entra dans la boutique. Shinichi espérait sincèrement que la jeune femme ne le verrait pas. Il n’avait pas d’aversion pour elle, mais comme la plus part de ses camarades, elle ne l’intéressait tout simplement pas. La jeune femme répondant au nom de Mabel était également une détective mais n’avait absolument rien à voir avec un détective sérieux.

Quelques jours plutôt, Shinichi avait entendu une rumeur disant qu’elle avait attrapé non pas une fois mais deux fois le mauvais coupable, sur deux affaires différentes, et qu’elle aurait défoncé la porte d’entrer d’une de ces personnes. Il faut dire quand elle l’accusait d’être une ombre pour elle et son frère, Mabel se trompait. Le jeune homme ne pouvait pas être l’ombre de quelqu’un qui faisait semblant d’être un détective. A ses yeux, Mabel voulait simplement faire comme son grand frère mais n’arriverait probablement jamais à être un bon détective tant qu’elle continuerait à utiliser des méthodes totalement décadentes et très peu discrète. Après tous, avec un peu de chance, s’il se comportait comme un enfant normal… Raté ! A peine avait-il ressentit le soulagement de ne pas avoir été interpelé qu’il se rendit compte qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. En effet, la jeune femme venait de venir très délicatement vers lui, pour lui demander s’il était le petit frère de Kudo. ‘Si tu savais…’ Sous les traits de Conan, Shinichi offrit son plus beau sourire à la jeune femme. « Shinichi-san n’est pas mon grand frère, c’est un très lointain cousin de ma maman. vous connaissez Kudo-san ? » Le mieux était encore de faire semblant de ne rien avoir avec son autre identité.


Après tous, le jeune homme n’avait pas envie d’être mêlé aux histoires de la demoiselle. Pourtant, il lui fallut qu’un coup d’oeil pour comprendre qu’elle était sur une affaire qui semblait très importante. Elle avait l’air totalement concentré sur quelque chose. Si elle était sur une enquête il valait mieux  qu’il ne s’en mêle pas. Et puis, il avait décidé de rester discret. « Vous êtes aussi une détective madame ? Mon cousin m’a dit qu’il y avait une agence avec deux autres détectives en ville ! » Il fallait surtout pas qu’il prenne part, ou qu’il demande des détails. Non, il fallait qu’il finisse sa glace et rentre tranquillement chez lui comme tous les enfants normaux. Il ne devait pas se conduire exactement comme les Détectives Boys l’aurait fait. « Moi, c’est Conan Edogawa ! Je suis un aussi un détective ! Mais je ne suis qu’un enfant, je ne suis pas encore très doué.. » Non, il ne fallait surtout pas qu’il réagisse de manière impulsive et irréfléchie. Il risquait de faire sauter sa couverture. Mabel n’était pas totalement stupide, après tous, si jamais il se mêlait de ça, elle risquait de découvrir son secret. « Vous voudriez pas m’apprendre ? » Et voilà, c’était plus fort que lui, il venait de demander à une gamine qu’il ne supportait même pas de le laisser empiéter sur une enquête qui ne le concernait même pas.  

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


« Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité. » — Sir Arthur Conan Doyle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une crème glacée ? † Mabel.

Revenir en haut Aller en bas
Une crème glacée ? † Mabel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Solutions pour pieds glacés ?
» humour glacé et sophistiqué
» Spring Star'S Kay welsh B crème en IART : 1 saillie a gagner
» Étalon allemand crème aux yeux bleus
» [VENDU] paire de pneus Balloon neufs 26x2.35 "Schwalbe Fat Frank" (couleur crème)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
If It Were Real :: Imaginarium :: Main Street :: The Ice Cream Company-
Sauter vers: