AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Good girls better get bad. | Sirius Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Détective hyperactive

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 244


MessageSujet: Good girls better get bad. | Sirius Black Mer 9 Aoû - 1:17

Good girls better get bad

feat. sirius & mabel

Depuis notre arrivée à Imaginarium, il faut dire que nous n'avions pas eu l'occasion, Dipper et moi, de montrer quels étaient nos grands talents de détectives. À vrai dire, on nous trouvait peut être encore trop jeunes pour exercer ce métier. En tout cas, je comptais bien leur prouver le contraire. J'avais vécu tellement d'aventures avec mon jumeau que je savais à peu près ce que je devais faire. J'avais commencé à rassembler des dizaines d'éléments, avec plusieurs personnes suspectes. Dipper m'avait déjà dit que je commençais à faire un peu n'importe quoi lorsque je lui prouvais par A plus B qu'il y avait quelqu'un de très dangereux en ville. J'avais rencontré un type, certes un peu suspect, qui m'avait parlé d'un certain sorcier échappé de prison. Je n'avais pas tarder à établir un plan d'attaque sous le plus grand désespoir de Dipper qui ne voulait pas être mêlé à cette affaire. Tant pis pour lui, il risquait de manquer la mission la plus dangereuse que l'on aurait jamais vécu. J'étais prête, et je ne manquais pas d'emporter mon grappin avec moi. Il m'avait accompagné dans tellement d'aventures qu'il était hors de question de le laisser à la maison.

Armée de mon grappin, je retenais ma respiration. Je me tenais à côté de la porte d'entrée de chez l'inconnu. Je faisais signe au passant de ce taire, de faire semblant de rien et de passer leur chemin. J'allais bientôt passer à l'action. Ce n'était qu'une question de temps avant que je n'arrête ce sale type. J'étais persuadée que cet homme mystérieux m'avait raconté la vérité. Je pris une grande inspiration avant de défoncer la porte à l'aide de mon pied. J'avais toujours eu envie de faire ça ! Digne d'un film d'action ! Même si, je l'avoue, je m'étais légèrement fait mal. Je me retenais de tenir mon pied, préférant garder mes mains sur mon grappin. « Je sais que vous êtes ici ! Rien ne sert de fuir ! » Je me dirigeais vers ce qui semblait être une cuisine. L'inconnu que je cherchais certainement était debout, l'air complètement surpris par ce qu'il venait de ce passer. Lorsque j'observais du coin de l’œil la pièce, guettant la moindre magie ou le moindre balais qui viendrais m'assommer, je ne pus que constater l'assiette remplie de spaghettis bolognaises sur la table. Notre grand criminel était en train de manger tranquillement des pâtes ? Là, c'est moi qui était complètement surprise. Je m'attendais à le trouver en train d'établir un plan machiavélique. Et non, il était en train de s'empiffrer avec des spaghettis ! Les gens pouvaient être très bizarre parfois.

Il fallait que je retrouve mon sérieux. Je reportais mon attention sur cet homme, fronçant les sourcils. « Je sais ce que vous avez fait là d'où vous venez. Fini de jouer. Vous aller me suivre jusqu'au commissariat ! Et pas de discussion ! » Je tendais devant moi mon grappin pour lui montrer que j'étais sérieuse et que je ne rigolais pas. « Et pas besoin d'utiliser de baguette magique. Mon grappin sert de bouclier anti-magie ! » C'était faux. Mais disons que c'était juste une assurance pour essayer de m'en sortir. D'ailleurs, est-ce que je savais bien mentir ? J'avais du mal à m'en rendre compte. Quoi qu'il en soit, je venais de réussir ma première mission. Dipper allait être fière de moi !
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
I've got to keep control. I remember doing the Time Warp. Drinking those moments when the blackness would hit me. And the void would be calling. Let's do the Time Warp again.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sac à puces

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 157


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Jeu 10 Aoû - 1:02



Good girls better get bad.
We're all mad here.

Il y a des jours où il vaudrait mieux ne pas se lever. Ce genre de journée où on a l’impression que peu importe ce qu’on fera, au final, elle aura été perdue ou gâchée par quelque chose qu’on avait absolument pas prévu. Parfois, il vaudrait mieux réellement pas se lever dans ce genre de journée. Sirius regretta de l’avoir fait à la seconde où il posa les pieds sur le sol. Quelque chose lui dit qu’il allait certainement passer la pire journée qu’il aurait vécu depuis son arrivé à Imaginarium. Pourtant, sa vie ici, elle n’avait plus rien à voir avec celle qu’il avait avant. Ici, il avait découvert une routine qui lui plaisait énormément, et avait apprit à profiter d’une vie dont on l’avait privé bien trop tôt. Parfois, il avait d’ailleurs l’impression que rien de tous ça n’était réel, qu’il était encore en cellule à Azkaban, et qu’il se réveillerait d’un rêve. Seulement, on ne rêve pas, quand on est à Azkaban. Il n’y a pas un seul moment où la vie permet de rêver. D’ailleurs, il n’y a pas un seul moment où l’on peut réellement vivre. Azkaban est bien pire que le pire des cauchemars.   

Il était encore assit entrain de finir son premier repas de la journée quand ses doutes se confirmèrent. Un bruit sourd fit entendre avant qu’une voix féminine ne crie dans toute la maison en disant qu’elle sait qu’il était, ce qu’il avait fait, et qu’il valait mieux la suivre sans toucher à la baguette magique posée sur la table. Sirius soupira. Il était bien tenté d’appeler lui-même les autorités pour se débarrasser de cette hystérique, mais de trop mauvais souvenir lui revinrent en mémoire. Soudainement, il prit peur qu’on découvre qu’il était en réalité le légendaire Sirius Black. Au fond de lui, il savait, pourtant, qu’il n’avait aucune raison d’avoir peur. Il reposa doucement sa fourchette dans son assiette, bien qu’il n’ait pas encore fini son repas, et se leva pour venir se planter devant la jeune femme. C’était son seul jour de congé de la semaine, et il avait eu l’espoir fou de pouvoir en profiter pour réellement se reposer et récupérer des jours passés à l’hôpital. Il faut dire qu’il avait eu à s’occuper de plusieurs patients qui n’allaient réellement pas bien, et bien qu’il prétende farouchement le contraire, cela l’avait énormément affecté. Il avait espéré qu’il  pourrait cesser d’y penser.

« Bonjour à vous aussi, comment allez vous ? Ca vous arrive souvent de défoncer la porte d’entrer de chez les gens pour entrer en hurlant de vous suivre au commissariat avant même d’avoir accepté d’entendre cette personne vous dire bonjour ? » Il revint ensuite se placer à table, poussant son assiette sur le côté, et invitant la jeune femme à s’assoir en face de lui. « Vu l’énergie avec laquelle vous avez voulu m’emmener avec vous, je suppose que vous n’allez pas me laisser tranquille si je vous le demande gentiment, alors venez vous assoir, que je comprenne si je dois appeler la police ou le service de psychiatrie. » D’un coup d’oeil, Sirius vérifia que sa baguette était toujours dans sa poche. Il ne voulait pas s’en servir, mais ne pouvait pas non plus laisser n’importe qui en faire usage. Après tout, quelqu’un qui n’était pas un sorcier ne pouvait pas utiliser une baguette magique, et celle-ci réagirait certainement très mal à la présence d’un non-sorcier. Il avait déjà vu des baguettes détruire bien des choses, blessant parfois leur porteur, seulement parce qu’elles n’aimaient pas la personne qui les tenait en main. Il voulait à tout prix éviter ce genre de situation, surtout qu’il n’était pas sûr de la réaction de la baguette…

code by bat'phanie

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


Sirius O. Black
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Détective hyperactive

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 244


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Ven 11 Aoû - 17:04

Good girls better get bad

feat. sirius & mabel

J'étais persuadée d'avoir les bonnes informations. J'étais persuadée que l'homme qui se trouvait devant moi avait commis un crime et s'était évadé de prison. Du moins, j'avais réussi à m'en convaincre. Pourtant, il n'avait pas le profil d'un dangereux criminel ou même d'un savant fou. Quel genre de personne serait en train de manger des spaghettis s'il se devait de réfléchir à un plan machiavélique ? Certainement pas lui. Ah moins que, je n'avais pas été aussi discrète et qu'il s'attendait à ma venue. Peut être que des plans plus fous les uns que les autres étaient dissimulés un peu partout dans sa maison. Ou alors, peut être gardait-il réellement tout dans sa mémoire. Dans ce cas, ce type devait être super intelligent et il fallait que je me méfie. Il fallait que je fasse attention à mes moindres faits et gestes. Surtout s'il était un puissant sorcier qui n'avait pas besoin de baguette magique pour lancer divers maléfice. Peut être que Dipper avait raison, je me lançais peut être dans une histoire très dangereuse. Non. Dipper n'avait pas pensé de cette manière. Il m'a surtout dit que j'allais déranger un inconnu et que j'allais m'attirer des ennuis. Mais la seule personne présente dans cette cuisine qui risquerait d'avoir des ennuis, c'était l'homme qui se tenait en face de moi.

Lorsqu'il me fit signe de m'asseoir, je m'approchais de la chaise, mon grappin tenu droit devant moi. « Faites attention, je peux être très dangereuse. » Je finis par m'asseoir sur la chaise tout en fronçant les sourcils. Si j'avais une lampe torche et le pouvoir d'éteindre toutes les lumières, je lui aurais éclairé le visage en lui disant que j'avais les moyens de le faire parler. Doux rêve inaccessible. Je n'étais pas engagée pour ce genre de chose. Je n'étais même pas engagée pour cette mission d'ailleurs. J'agissais juste pour la bonne cause, l'espoir d'attraper un criminel évadé de prison. Même si l'homme en face de moi était beau à en tomber par terre, il était dangereux. Et, il faut dire, j'aimais vivre dans le risque. Mais je préfère le côté des gentils. Après tout, ne suis-je pas pleine de bonté et de bonnes attentions ? Et j'allais le prouver en réussissant haut la main cette mission que je m'étais donnée toute seule.

Je le regardais tout en me demandant par où commencer. Peut être par lui dire ses droits ? Non, je lui dirais quand je serais en train de lui passer les menottes. Oh non ! Les menottes ! Je les avais totalement oublié ! Peut être qu'il disposait d'une corde quelque part chez lui. Et grâce à cette corde, je pourrais l'attacher et lui dire ses droits. « Je fixe les règles. Je vous pose des questions et vous répondez. Est ce bien clair ? Répondez ! » J'essaye de me montrer autoritaire et, sans qu'il puisse répondre, je me lançais. « Très bien. Première question. D'après un de mes informateurs, vous êtes un dangereux sorcier échapper de prison. Qu'avez-vous à dire pour votre défense ? Et ne comptez pas sur moi pour vous dire qui est cet individu. » J'essayais le plus possible de garder mon sang froid et mon calme. J'essayais de lui arracher les vers du nez pour savoir le vrai du faux. Peu m'importait le temps que ça me prendrait. Et, tout d'un coup, avant même qu'il puisse répondre, encore une fois, je me rendis compte d'une chose. « Oh non ! Non ! Attendez ! On recommence ! J'ai oublié de me présenter ! Alors … » Je toussais légèrement. « Je suis Mabel Pines, détective privée. Vous allez répondre à mes questions sans essayer de m'embrouiller. Alors. D'après un de mes informateurs, vous êtes un dangereux sorcier échapper de prison. Qu'avez-vous à dire pour votre défense ? Et ne comptez pas sur moi pour vous dire qui est cet individu. » Je le regardais le plus sérieusement du monde avant de poser mon regard sur l'assiette de pâtes qui se trouvait tout juste à côté de lui. « Vous comptez les finir ? À vrai dire, je n'ai pas encore manger donc... Si vous permettez. » J'avais perdu mon sérieux. Je regardais l'assiette de spaghettis avec une grande envie de prendre l'assiette et les manger. Si je me trouvais encore dans mon dessin animé, je suis sur que de l'eau coulerait de ma bouche. Instinctivement, je me l'essuyais à l'aide de ma manche.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
I've got to keep control. I remember doing the Time Warp. Drinking those moments when the blackness would hit me. And the void would be calling. Let's do the Time Warp again.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sac à puces

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 157


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Ven 25 Aoû - 0:55



Good girls better get bad.
We're all mad here.

Un soupire échappa au sorcier. A l’évidence, la demoiselle assise devant lui était plus une grande enfant qu’un adulte. Elle semblait vraiment croire à son rôle de détective, et Sirius ne voulait pas briser son rêve bien que toute crédibilité avait volé en éclat au moment où elle demanda si elle pouvait finir les spaghettis que le jeune homme avait laissé dans son assiette. « On va faire autrement, d’accord ? Je vais aller te chercher une fourchette dans la cuisine, et te servir une assiette, il m’en reste un peu. Si tu n'as pas confiance, tu n'as qu’à me suivre. » Joignant la parole à ses actions, Sirius se leva et alla servir une assiette à la demoiselle qui avait visiblement rien mangé avant de venir. Dans d’autre circonstances, il l’aurait envoyé promener sans se poser de questions mais la ténacité qu’elle avait démontré, malgré son manque de concentration, lui faisait de la peine. De toute évidence elle n’était pas la meilleure détective du monde. En général, on ne confond pas un suspect sans preuve. Du moins, pas comme ça. Quelle idée d’enfoncer la porte d’un ‘criminel’. Sirius revint s’assoir en déposant une assiette, des couverts et un verre d’eau devant la jeune femme.

Reprenant place face à elle, il but une gorgée de son propre verre. « J’espère que tu as du temps, parce que l’histoire que je vais te raconter est très longue et compliquée. Je te laisse le choix d’y croire ou non, après tous, chacun croit à ce qu’il veut. Cependant, saches que tu peux crier autant que tu veux, je suis un citoyen libre. » Parfois, il était réellement fatigué de devoir tout le temps se justifier à tous le monde de ses actes pour qu’enfin on finisse par le croire. « A l’époque, nous étions quatre amis. Nous étions inséparables. On nous appelait les maraudeurs. James, Remus, Peter et moi-même. Depuis notre première année dans le collège de sorcellerie de Poudlard, James et moi-même étions devenus aussi proches que deux frères. On faisait réellement tous ensemble. On pensait qu’on serait inséparable jusqu’à la fin des temps. Seulement, on avait pas prévu qu’un mage noir deviendrait si important, et qu’il prendrait tant de place dans nos vies. Insouciant, nous nous sommes lancés à coeur perdu dans cette bataille. Le mage dont je te parle s’appelait Voldemort. Certains lui prêtaient le titre de lord, mais la plus part n’osait même pas prononcé son nom. Une rumeur prétendait que de le prononcer, ça attirait le malheur. Selon moi, il vaut mieux croire que la peur d’un nom ne fait qu’accentuer la peur de la chose elle-même, et qui ne sert donc à rien de craindre un nom. »

Cette époque était loin d’être un doux souvenir. Chaque fois qu’il y repensait, Sirius se sentait de nouveau coupable pour ses choix. « A l’époque, nous l’ignorions, mais cet ennemi était bien trop fort pour nous. Peu importe ce qu’on aurait pu faire, on a fini par tous mourrir à cause de lui. James et sa femme, Lily, furent les premiers. Une prophétie avait été annoncé. Le fils de James et Lily, Harry, serait celui qui tuerait Voldemort. Pour éviter qu’elle ne se réalise, il commit l’erreur d’essayer de le tuer. Alors, James et Lily se sont cachés et ont fait, à ma demande, de Peter le gardien de leurs secrets. Comme ça, personne ne pourrait les trouver, c’est un processus magique. Si le gardien du secret ne te le dit pas, tu ne trouveras jamais l’endroit sans le tuer. Sauf que ton cher informateur, Peter Pettigrow n’était rien d’autre qu’une vermine, un rat qui nous trahit, et qui courut dénoncer James et Lily à Voldemort causant leurs morts. Prit de rage, j’ai bien failli le tuer, mais il m’a devancé en tuant 12 moldus, et se faisant passer pour mort, me laissant donc coupable idéale de ses crimes. J’ai été emprisonné pour des crimes que je n’ai pas commit, et je me suis évadé pour sauver Harry, seul survivant de la famille des Potter, des griffes de Voldemort. »

code by bat'phanie

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


Sirius O. Black
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Détective hyperactive

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 244


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Lun 28 Aoû - 1:14

Good girls better get bad

feat. sirius & mabel

Pourquoi étais-je chez cet inconnu déjà ? À oui. C'est un dangereux criminel qui s'est échappé de prison. Il fallait que je l'arrête mais l'appel de la nourriture était bien trop fort. C'était limite si je pouvais entendre mon estomac grogner. J'aurais du prendre des précautions avant de partir comme une fusée de chez moi. J'aurais du me préparer convenablement au lieu de partir dans la précipitation. J'aurais du prendre le temps pour manger. Même si ce n'était qu'un petit bout de gâteau. Enfin, non. J'avais réellement besoin d'un vrai repas. En plus, peut être que ce sorcier était très puissant, qu'il savait que j'allais arriver le ventre vide et qu'il pourrait m’appâter avec ses spaghettis. Et bien il avait raison. Je pourrais presque m'avouer vaincu. Mais il était loin de douter de la puissance de mon grappin. Oh que oui, il pouvait trembler. Je n'avais peut être pas de pouvoir magique mais je sais très bien me défendre. Demander aux diverses créatures maléfiques auxquelles je me suis déjà confrontée.

Néanmoins, à ma grande surprise, cet homme que l'on m'avait présenté comme dangereux était plutôt, amical et compatissant. Au lieu de me donner l'assiette qu'il n'avait pas terminé, il avait préféré m'en préparer une autre. Quelle magnifique attention. Ah moins que... Il cherchait peut être à m'empoisonner ! Je voulais bien croire en la bonté de cet homme mais peut être qu'il n'était pas aussi sympathique que ce qu'il en avait l'air. Je regardais attentivement et silencieusement ce qu'il faisait. Mais rien ne me semblait étrange. Bien au contraire, rien ne laissais soupçonné à un empoisonnement. Il ne semblait n'avoir rien ajouter à ses spaghettis. Rien de plus que ce qu'il se trouvait déjà dans son assiette. Et s'il avait ajouté un quelconque poison avant ma venue ? Si c'était un véritable sorcier, il lisait peut être dans l'avenir. Néanmoins, lorsqu'il me posa l'assiette devant moi, j'oubliais tous mes doutes en prenant ma fourchette et en les avalant le plus vite possible. J'avais tellement fin que j'aurais pu manger un bœuf entier. « J'ai tout mon temps, je vous écoute. » Je continuais de manger, c'était tellement bon et il semblait réellement n'y avoir aucun le moindre poison.

Pendant tout son récit, je ne faisais que l'écouter attentivement tout en continuant de manger et m'arrêtant de temps à autre pour boire. Lorsqu'il eu terminé, je posais ma fourchette tout en le regardant droit dans les yeux. « Très bien, dans ce cas retrouvons le vrai coupable de ces actes et capturons le pour le ramener à la police ! » J'attrapais un bloc notes et un stylo qui se trouvait dans ma poche. Je poussais l'assiette vide d'une main pour poser le petit carnet sur la table. « J'ai besoin de toutes les informations possibles. À quoi il ressemblais à votre époque et la dernière fois que vous l'avez vu. Je voudrais aussi savoir son caractère et si vous l'avez déjà croisé à Imaginarium. On peut coincer cet homme. » J'étais plus déterminée que jamais. Je le regardais tout en fronçant les sourcils et tirant légèrement la langue, signe de concentration et prête à prendre des notes. Je voulais tout savoir de ce Peter. Je voulais savoir ce qu'il y avait à savoir et débarquer chez lui pour l'arrêter. Après tout, il ne devait pas être si difficile à trouver que ça.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
I've got to keep control. I remember doing the Time Warp. Drinking those moments when the blackness would hit me. And the void would be calling. Let's do the Time Warp again.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sac à puces

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 157


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Lun 4 Sep - 15:36



Good girls better get bad.
We're all mad here.

On peut dire que Sirius fut totalement surprit de la réaction de la jeune détective. Elle lui était apparue comme quelqu’un de fortement têtue qui ne le laisserait pas tranquille avant bien longtemps et la réalité fut tout autre. Aussitôt avait-il fini son histoire, et la demoiselle son assiette de pâtes, qu’elle avait changé d’avis. Elle ne voulait plus attraper Sirius mais le véritable coupable. Quelque part, le jeune homme aurait aimé que ça soit cette demoiselle qui le juge lors qu'on prit la décision de l’envoyer à Azkaban pour un crime qu’il n’avait pas commit. Après tout, si elle avait été présidente du jurée, on aurait peut-être essayer de l’écouter, contrairement à ce qui s’était passé. Enfin, le jeune homme n’avait même pas eu le droit à véritable procès. « Je ne suis pas sûr que la police s’intéresse à un meurtrier qui a déjà payé de sa mort les crimes qu’il avait commit mais si tu y tiens, je peux te dire tous ce que je sais sur lui. » Peter Pettigrow avait finalement eu la mort qu’il méritait quand il vit qu’un rat reste un rat, et qu’on ne peut pas faire confiance à un rat. Encore moins quand ce rat s’associe à une créature encore plus vile et sans coeur que lui.

Sirius but la dernière gorgé d’eau qu’il y avait dans son verre. « Le véritable coupable s’appelle Peter Pettigrow. » Il épela le nom à la demoiselle. « Comme je te l’ai déjà dit, il était ce qu’on croyait être un ami. Seulement, à l’image de son animagus, Peter était un véritable rat. Il a été appâté par le pouvoir et a décidé de passer de l’autre côté. Du côté du mal. C’est pour ça qu’il a trahit James et Lily sans hésiter. Il pensait que Voldemort le protégerait. C’est ridicule. Comment faire confiance à un assassin, dis moi ? » Cette question était totalement réthorique. Sirius n’attendait pas réellement de réponse. En réalité, il n’y avait qu’une seule réponse qu’il pouvait entendre à ses yeux : on ne peut pas. Il n’existe absolument aucune garantit que quelqu’un qui n’a aucun scrupule pour tuer un bébé ne tuera pas un des siens si l’envie lui prend. D’ailleurs, Voldemort a prouvé qu’il n’avait aucune moral, ou aucun coeur en tuant par quantité des personnes seulement parce qu’elles n’avaient pas eu la chance de naître de la façon que Voldemort ne l’avait choisit. On ne choisit pas l’endroit où l’on nait, ni même les parents qu’on a. D’ailleurs, on ne choisit malheureusement pas non plus d’être un sorcier.

Il prit une grande inspiration. « Il est presque impossible de retrouver Peter. Je ne sais plus si je te l’ai déjà dit mais certains sorciers, comme Pettigrow, ont le pouvoir de se transformer en animal. On appelle ça un animagus. Il existe un répertoire mais il ne figure pas dessus. Pettigrow peut prendre l’apparence d’un rat. Néanmoins, je connais un détail qui peut te permettre de le reconnaitre. Quand il m’a pigé, Pettigrow s’est coupé un doigt pour faire croire que je l’avais pulvérisé. Aucun sort que je ne connais ne permet de faire une telle chose, mais c’est grâce à ça que Peter a réussi à faire croire à sa mort. Quand il prend l’apparence d’un rat, il lui manque également un bout de patte. Il n’y a pas de limite quant à la durée pendant laquelle il peut rester sous l’apparence d’un rat. De ce que j’en sais, après le meurtre des Potter, il est resté douze longue année sous l’apparence d’un rat. Je pense que s’il avait peur d’être trouvé, il utiliserait de nouveau ce stratagème. Quant à son apparence… Je ne serai te dire. Certaines personnes rajeunissent en arrivant ici, d’autres non. Je sais qu’il est blond, et chétif, il ressemble réellement à un rat, en y pensant. »

code by bat'phanie

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


Sirius O. Black
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Détective hyperactive

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 244


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Ven 8 Sep - 13:28

Good girls better get bad

feat. sirius & mabel

Je m'étais trompée. J'avais accusé un innocent pour un crime qu'il n'avait pas commis. Enfin, ça semblait un peu plus complexe et je n'étais pas certaine de tout comprendre sur toute la ligne. Quoi qu'il en soit, j'avais bien compris que j'avais fait erreur sur la personne. Je m'étais trompée et j'avais défoncé la porte d'un innocent. J'espère qu'il n'enverra pas la note de réparation à notre agence, sinon, Dipper risquerait de me tomber dessus en exigeant des explications. Je me voyais mal lui expliquer que j'avais défoncé la porte d'un criminel qui s'est avéré être un innocent. Il m’incendierait pour me dire que je suis une mauvaise détective, que je fais du tord à l'agence et qu'on pouvait mettre la clé sous la porte. Qu'est ce qu'il pouvait être tyrannique parfois. J'avais, parfois, du mal à reconnaître mon jumeau dans cette nouvelle ville. Il avait pris tellement en sérieux. Enfin, je crois qu'il l'a toujours été. Plus que ce que j'aurais pu l'être du moins. Il était certainement plus assagie que moi. Mais ce n'était pas de ma faute si j'étais pleine d'énergie et que je mourrais envie de participer à diverses aventures peu importe les conséquences. Au moins, j'avais tenté quelque chose, même si c'était un véritable échec pour le coup.

J'étais intéressée par son histoire. Je voulais tout savoir. Après tout, je me devais d'attraper le véritable coupable après la légère erreur de la journée. « Même s'il a déjà payé, il a commis un crime et il est certainement très dangereux ! Racontes moi tout ce que tu sais. » J'étais comme déterminée. J'étais prête à noter toutes les informations importantes et je commençais dès qu'il commença à tout me raconter. Je notais le nom de ce sale type, Peter Pettigrow, tout en le remerciant lorsqu'il m'appela le nom, rayant l'ancien nom que j'avais écrit à la va-vite. Je m'arrêtais de noter lorsqu'il posa sa question. « On ne peut pas faire confiance à un assassin. Sauf s'il a tué pour des raisons qui se justifient. Je sais pas, il a tué un autre assassin pour venger la mort de sa fille ? » Je mordis quelques instants dans mon stylo tout en réfléchissant à la situation. Pourrais-je tuer si quelqu'un assassinait Dipper ? Je n'en avais pas la moindre idée, non seulement j'étais trop gentille pour ça, mais je n'étais pas certaine que je pourrais réellement ôté la vie à quelqu'un de cette façon. « Enfin bref, continus. »

Je l'écoutais avec la plus grande attention. Je ne cherchais pas à l'interrompre. Bien au contraire, toutes ces informations étaient précieuses. « Il s'est coupé le doigt de quelle main ? Gauche ou droite ? » Il me manquait cette légère information. Après tout, les rats pouvaient avoir un bout de patte en moins. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans les égouts de nos jours. Et on ne sait pas quel genre de rats ont peut croiser à Imaginarium. « Mais il y a une chose que je ne comprends pas. Comment un de tes meilleurs amis a-t-il pu te trahir à ce point ? Je veux dire, il est censé être ton meilleur ami. Tu devrais pouvoir lui confier tous tes secrets sans qu'il ne le répète à un autre. Il ne vous aimait pas ou ça se passe comment ? Et si vous aviez qu'il était appâté par le pouvoir, vous auriez pu vous douter qu'il irait du côté du plus fort ? Alors, pourquoi lui avoir fait confiance ? » Je le regardais tel une enfant qui posait des questions pleines d'innocences. Il y avait des choses dans cette affaire que j'étais encore loin de comprendre.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
I've got to keep control. I remember doing the Time Warp. Drinking those moments when the blackness would hit me. And the void would be calling. Let's do the Time Warp again.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sac à puces

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 157


MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black Lun 25 Sep - 18:10



Good girls better get bad.
We're all mad here.

La jeune femme était décidément bien plus curieuse et déterminée que Sirius le pensait. Après tous, puisqu’elle voulait la justice, elle aurait du se contenter de la mort de Pettigrow comme étant suffisante. Cependant, elle était réellement très avide de détail, et désirait en savoir toujours plus au sujet des personnes qui étaient impliquées dans cette histoire et sur le crime qui avait été commit par Peter. Sirius raconta donc avec le plus d’honnête possible les événements qu’il avait vécu, bien qu’il fut à plusieurs fois tenter d’ajouter son avis personnel sur la question. Il faut dire que s’il avait fait, il aurait eu beaucoup de mal à rester poli et courtois. Le jeune homme détestait clairement Peter Pettigrow, et il ne se cachait pas pour le dire. Sirius tiqua légèrement en entendant l’avis de la demoiselle sur les assassins. Pour lui, une personne qui a tué quelqu’un, peu importe la raison, s’abaisse à un statut qu’il ne peut tolérer. Lui-même n’avait tué aucun des mangemorts présents devant lui lors des différentes altercations auxquelles il avait participé. Enfin, il aurait été capable de tuer Peter, le sort de la mort de James, mais s’il avait fait, il n’aurait pas valu mieux que lui. Après tous, Peter avait une famille, lui aussi. Il avait des proches qui l’auraient sans doute pleuré, et qui auraient voulu vengeance également.

Sirius prit le temps de se concentrer quelques instants. La dernière fois qu’il avait vu Peter remontait tout de même à plusieurs années en arrière, et le doute s’était installé dans son esprit. « Il me semble que c’était la main droite, mais j’ai entendu dire que depuis, il s’était coupé la main droite entièrement pour permettre à Voldemort de revenir des Enfers… Cependant, je ne l’ai pas vu de mes propres yeux, je ne saurai donc te dire si c’est vrai. En plus, en arrivant ici, j’ai rajeuni de beaucoup d’année, tout me laisse penser que Peter a très bien pu en faire d’autant, et donc, récupérer ses deux mains sans doigt manquant. » Avant d’en parler avec la jeune femme, Sirius n’avait pas pensé à cette éventualité. Il était clair que s’il était revenu d’entre les morts, toutes les personnes mortes de son univers avaient également une chance de le faire, mais il n’avait pas réalisé que s’il avait eu la chance de revenir là où sa vie a prit une tournure catastrophique, il en serait peut-être également le cas pour tous les autres. Et si Peter regrettait ses choix ? Et s’il avait également retrouvé l’âge de Sirius pour lui aussi essayer de se racheter ? Non, c’était impossible Et même s’il voulait le faire, Sirius ne le pardonnerait jamais.

Un soupire échappa au sorcier. « Tu me fais sérieusement penser à une petite fille naïve et innocente. La vie n’est jamais toute noire ou toute blanche, tu sais ? A l’époque, Peter était quelqu’un de fragile et de peureux. Il avait besoin d’avoir des amis parce qu’il était rien tout seul. Comment aurait-on pu se douter qu’il s’était lié avec nous seulement parce qu’on était, James, Remus et moi-même, des sorciers puissants ? Nous n’avions que dix ou onze ans quand nous nous sommes rencontré pour la première fois. Je pense que c’est sans doute pour ça qu’on s’est jamais douté que Peter pouvait être un sale petit traite de rat assoiffé de pouvoir. A Poudlard, on était tous les quatre les plus influents et les plus respectés, c’était sans doute une cruelle coïncidence. Seulement, il existe toujours plus puissant que soit, et Voldemort était plus puissant que nous. A nos yeux, il fallait surtout protéger Peter. J’avais dans l’idée qu’en lui laissant être le gardien du secret de James et Lily, il pourrait fuir très loin des combats, et vivre une vie tranquille et paisible sans pendre le moindre risque. Qui aurait pu prédire que mon meilleur ami que je cherchais à protéger irait enfaite nous poignarder en plein coeur quelques minutes plus tard ? En réalité, personne ne pensait que Peter était capable de faire des choses aussi affreuses. »

code by bat'phanie

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔


Sirius O. Black
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Good girls better get bad. | Sirius Black

Revenir en haut Aller en bas
Good girls better get bad. | Sirius Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» mon zx6r black
» votre CASQUE
» SPECIAL FULL BLACK - Peinture : comment effacer les rayures
» question pour le black
» 1ère sortie 2010 avec mon EX Full Black....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
If It Were Real :: Imaginarium :: Frontierland :: Habitations-
Sauter vers: