AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Somebody that I used to know. | Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45


MessageSujet: Somebody that I used to know. | Harry Ven 11 Aoû - 17:43

Somebody that I used to know

feat. harry & peyton

Comme d'habitude, la rue de Main Street était sous l'influence de la majeure partie de la population d'Imaginarium. Il semblait parfois impossible de se déplacer convenablement. Parfois, cette rue me rappelait celles de New York lors d'un voyage que j'avais effectué avec Kathleen, ma meilleure amie depuis Poudlard. Il avait toujours voulu voir la Grosse Pomme et c'était moi qu'elle avait choisit pour l'accompagner. Le monde, le bruit, tout était réuni à Main Street. En même temps, qu'elle coïncidence. Cette rue ne portait-elle pas exactement le même nom que celle de New York ? Je n'étais pas sure et mes souvenirs étaient vagues. Quoi qu'il en soit, en ce moment même, j'aurais préféré me trouver ailleurs. Mais je n'avais pas d'autre choix que de me rendre à Emporium si je voulais manger quelque chose cette semaine. Emporium, le grand centre commercial de la ville. Là où la majeure partie de la population présente dans la rue allait certainement se rendre. C'était presque peine perdue de croire que l'on retrouverait un moment de calme. Surtout lorsque nous nous trouvions en week-end. Il n'y avait rien à faire contre cette influence. Juste prendre l'habitude et essayer de s'y retrouver le mieux que l'on pouvait.

J'avais mis un certain temps avant de comprendre le plan de la ville. J'avais étudié tous les horaires de bus. Le temps que je mettrais d'une station à une autre, combien de temps je mettrais à pied. C'était tout un travail quand on arrivait dans un lieu qui nous était complètement inconnu. Surtout lorsqu'il s'agissait de se repérer. À l'époque, je me promenais souvent avec un plan, regardant dans toutes les directions, espérant que je m'y retrouverais vite. Ce n'est pas toujours évident, mais on doit se faire une raison. Il n'y a pas grand chose que l'on puisse faire face à cette ville qui nous était, pendant un certain temps, complètement inconnu.

Sans le faire exprès, en essayant de me frayer un passage, je bousculais un jeune homme. Son plan tomba à mes pieds et je le ramassais tout en me confondant en excuse. C'était un plan que je connaissais plutôt bien. Pour cause, il s'agissait du plan de la ville. « Je peux peut être vous aider ? » Je lui adressais un léger sourire lorsque mes yeux se posèrent sur la cicatrice présente sur son front. Bah ça alors, si j'avais un jour imaginer que je le rencontrerai de cette manière. « Harry ? Harry Potter ? Et bien, si je m'attendais à ça. Je m'appelle Peyton Dickson. J'ai été avec tes parents à Poudlard. » Autant me présenter. Je connaissais son identité, mais il avait certainement jamais entendu parlé de moi.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
Would it be so hard to let yourself feel something ? Would it be so strange to let yourself go ? Would it be such a drag just to finally let somebody get inside ? Your lonely life.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Somebody that I used to know. | Harry Ven 11 Aoû - 17:57

    Cette ville, cet endroit est vraiment étrange. Au début quand je suis arrivé ici il y a quelques jours je me suis dis que j'étais en plein cauchemar que ça ne pouvait être que cela puis je me suis aperçut que se n'était pas le cas. Que tout était réel, la douleur, Sirius, il était bien là mais avec l'apparence d'une jeune homme de vingt ans ce qui est vraiment très très perturbant et très déroutant. Encore plus cette cicatrice qui est réapparu sur mon front formant une plaie en forme d'éclair. Elle fait mal, je sais que se n'est pas bon que la magie noire est certainement à l'action. Voldemort? Je ne sais ici je peux m'attendre à tout. Je suis arrivé un peu plus tôt à me dégotter un plan de cette soi disant ville. Un plan où j'ai l'impression de vraiment tourner en rond. Pourtant des plans j'en ai l'habitude avec la carte des maraudeurs, les plans moldus, les labyrinthes que Ginny s'amuse à faire. Un peu perdu dans mes pensées je sens soudain qu'on me bouscule. J'allais me baisser pour ramasser mon plan qu'une femme le fit à ma place. à sa question je ne peux m'empêcher de dire

    "Oh oui j'ai besoins d'aide"

    C'est là qu'elle croise mon regard. Je fronce les sourcils elle me parle de mes parents, de moi. Je me sens encore plus dérouté. Amie? Ennemie? Une voix intérieure me fait pencher pour la première option. Je reprends mon plan avant de dire

    "Enchanté Peyton. Oui je suis Harry Potter, je comprends rien du tout. Rien est normal ici. Avec mes parents? Vous êtes morte? Enfin je veux dire je n'ai jamais entendue parler de vous et vous semblez jeune."


    Dans mon regard on peut lire de l'incompréhension. Mes yeux vert émeraude sont totalement dans le flous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45


MessageSujet: Re: Somebody that I used to know. | Harry Sam 12 Aoû - 4:30

Somebody that I used to know

feat. harry & peyton

Cette ville était immense et pourtant, il arrivait que l'on fasse des rencontres inattendues, des personnes inespérées que l'on n'aurait peut être jamais imaginé croiser. Des personnes que l'on connaissait de nom où que l'on croyait avoir perdu à jamais. Nous les croisions, comme ça, au détour d'une rue, dans un café, sur un lieu de travail, … Cette ville était immense mais si petite à la fois. Combien de chance y avait-il pour que l'on croise un être que l'on connaissait si nous étions arrivés seuls ? Peut être une sur un million, voir un milliard. Il y avait tellement de probabilités que ce n'était pas tout à fait calculable, ni même imaginable. Et pourtant, j'avais retrouvé mes meilleurs amis et, contre toute attente, j'avais appris que Sirius travaillait, lui aussi, à l'hôpital et au service qui se trouvait juste en face du miens. Je n'avais jamais espéré le revoir, c'était presque devenue comme un doux rêve inaccessible, et pourtant...

Et combien y avait-il de chance que je tombe sur Harry Potter aujourd'hui ? Enfin, que je tombe, que je bouscule plutôt. Il était le portrait craché de son père et avait les yeux de sa mère. Mais je me retenais de lui dire, il avait certainement du l'entendre des milliards de fois au cours de son existence. Il n'avait pas besoin de moi pour lui rappeler. Par contre, il avait besoin de moi pour se repérer. Mais j'oubliais presque que je lui avais proposé mon aide lorsqu'il me posa quelques questions à mon sujet. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement. « Non. Je ne suis pas morte. » C'est vrai que j'avais atteint un âge assez avancé comparé à aujourd'hui là d'où on venait. Mais, de un, je n'étais pas si vieille que ça, de deux, je pouvais m'estimer heureuse d'avoir rajeunie. « Rien n'est normal ici. C'est vrai. Des vieux deviennent jeunes, deviennent encore plus vieux ou gardent leur âge. Et c'est la même chose pour les jeunes. En venant ici, j'ai rajeunie, mais là d'où on vient, je ne suis pas morte. J'ai fini par me dire que, cette ville, elle pouvait nous donner une seconde chance de ce qu'on n'a peut être pas pu vivre à un moment. Ou alors, la magie a complètement été modifiée. Je n'ai aucune explication à tout ça, mais je pense qu'avec le temps, on finit par s'y faire. » J'avais fini par m'y faire. J'avais fini par me faire à l'idée que si les choses allaient de cette façon, c'est qu'il y avait certainement une raison. « Je crois que c'est normal si tu n'as jamais entendu parlé de moi. Je n'étais pas si proche que ça de tes parents, mais j'étais beaucoup plus proche de Sirius. Je ne sais si ton parrain t'a déjà parlé de ses amours de jeunesse, mais je crois bien qu'il est le seul homme que j'ai véritablement aimé. » D'ailleurs, il était étrange de le tutoyer, dans ce monde, Harry avait l'air plus âgé que moi. Pourtant, il était le fils de Lily et James ce qui faisait de moi son année. Imaginarium ne répond vraiment pas à la normal. « Oh. Je t'avais proposé mon aide. Où comptais-tu te rendre ? Je peux peut être t'y conduire, ce sera plus simple qu'avec cette carte. » Autant l'accompagner, ça me passerait un peu le temps.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
Would it be so hard to let yourself feel something ? Would it be so strange to let yourself go ? Would it be such a drag just to finally let somebody get inside ? Your lonely life.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Somebody that I used to know. | Harry Sam 12 Aoû - 11:45

    Se n'est pas tout les jours facile d'être Harry James Potter, et ça l'est encore moins quand on ressemble comme deux goutte d'eau à son défunt père. Quand on est comparé à lui sauf pour les yeux. Parfois les gens s'arrête à l'apparence physique, ils ont des préjugés. Certains font vraiment beaucoup de mal. Bien que je ressemble à James physiquement je n'ai pas son caractère. Du peu que j'ai vu dans les souvenirs de Severus ou encore de d'autres personnes mon père était assez prétentieux et joueur, ce qui n'est en aucun cas ma façon d'agir. J'écoute avec beaucoup d'attention la jeune femme parler. Bon elle n'est pas morte elle a atterrit ici en rajeunissant. Elle me parla de Sirius. je dois reconnaitre que les amours passés n'a jamais été trop abordés avec mon parrain et je n'ai jamais trop posé de questions. J'ai appris que parfois il valait mieux ne pas chercher à remuer le passé qui peut être douloureux. Après un moment je me décide à dire tout en fixant mon interlocutrice

    "Avec Sirius nous avons jamais abordé son passé en détail et encore moins ses relations sauf celle avec les autres maraudeurs."


    De là où je viens Sirius a été pourchassé après son évasion tout le monde le croyant dangereux alors que le véritable traitre n'étais pas lui. Ah si seulement j'avais pus revenir lors de ma troisième année j'aurais fais ce qu'il fallait avec le sale rat. Je plonge mon regard dans celui de la jeune femme avant de reprendre

    "Sirius a été emprisonné à tord. C'était un homme brisé. J'ai une question, ça fais longtemps que tu es ici? Comment tu es arrivé là? Tu viens de qu'elle époque?"

    Tout se mélange dans ma tête. Elle m'a proposé son aide. Je reporte mon intention sur le plan. Je sais même pas trop où je dois aller mais je ressens le danger. Je soupire avant de reprendre

    "Je ne sais pas où je vais mais il y a quelques choses qui me fais peur. Je crois que la magie noire est à l'oeuvre. Mais dans l'immédiat je dois essayer de soigner un peu une blessure qui est ré-apparut et aussi me trouver un toit pour vivre"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45


MessageSujet: Re: Somebody that I used to know. | Harry Dim 13 Aoû - 0:34

Somebody that I used to know

feat. harry & peyton

Harry Potter. Qui n'avait jamais entendu parlé de lui dans le monde magique ? Un vrai célébrité. Celui qui, bébé, avait survécu à un puissant mage noir. Dès son plus jeune âge, tous les sorciers et sorcières ne faisaient que prononcer son nom. J'imaginais que, pour lui, ce n'était pas toujours facile. À quel prix était-il devenu célèbre ? Le soir de la naissance de son succès, ils avaient perdu les deux êtres qui lui étaient le plus cher, ses parents. Ils n'avaient plus personne pour le comprendre, le guider, lui dire tout ce qu'il avait à savoir sur ce monde qui l'admirait tant. Et la vie n'a certainement pas dû être facile pour lui tous les jours. Entre les gens qui devaient l'interpeller alors qu'il ne les connaissait pas, les élèves qui avaient tous déjà entendu parlé de ce garçon, et le retour de Voldemort, Harry avait dû légèrement en baver. Je n'osais pas lui poser des questions sur sa vie. Chez qui il avait grandit lorsque ses parents étaient morts. Tous ces petits détails, je ne les connaissais pas, et d'un certain point de vu, ça ne me regardait pas. Je n'avais pas été si proche de Lily et James alors, la vie de leur fils pouvait me rester totalement inconnue.

« Ça ne m'étonne pas vraiment. Je pense qu'il avait beaucoup plus de choses à te raconter que ses histoires d'amour. » D'un côté, Sirius avait passé un grand moment de sa vie en prison. Alors, lorsqu'il avait du retrouvé le fils de son défunt meilleur ami, il avait certainement beaucoup de choses à lui raconter. Que ce soit sur son père ou je ne sais quel autre sujet. De plus, ce ne devait pas être évident tous les jours de savoir que son parrain était l'un des hommes les plus recherchés de Grande-Bretagne. Un évadé de prison qui, selon les dire, aurait cherché à tuer son filleule pour venger la mort de Voldemort. Je n'avais jamais cru à cette version de l'histoire et j'avais bien fait. « Je sais très bien qu'il a été emprisonné à tord... Pour te dire la vérité, je ne l'ai jamais cru coupable. » C'était vrai. J'en avais même parlé à Sirius lorsque je l'avais croisé à l'hôpital et que nous avions eu une petite discussion. Je n'avais jamais pensé ça de lui. Je ne l'avais jamais vu comme un traître envers ses meilleurs amis, et je ne l'avais jamais cru capable de tuer quelqu'un. Bien que, aujourd'hui, je comprendrais pourquoi il finirait par tuer Pettigrow.

« Je viens de ton époque. Enfin, de notre époque. On a dû tous la quitter au même moment. Je me suis réveillée ici, quelque part et je n'ai pas tout de suite compris ce qu'il s'était passé. » Il y avait de quoi porter à confusion dans ce monde. Nous ne savions plus d'où on venait, de quelle époque. Pourtant, il semblait évident que nous ayons tous quittés notre univers au même moment. Je ne sais pas comment je pouvais en être aussi certaine, mais ça me paraissait tellement évident. « Je ne crois pas que ce soit la magie noire. En fait, je ne sais même pas ce que c'est. Peut être que les scientifiques ont une autre explication. Et, peut être, que nous n'aurons jamais de réponses à nos questions. En tout cas, il y a tellement de probabilités que je ne sais absolument pas laquelle pourrait être la vraie version. » J'avais beau y réfléchir, je ne trouvais aucune solution possible. À l'hôpital, j'avais déjà eu l'occasion de discuter avec des patients qui venaient d'un monde sans magie. Alors, comment la magie noire aurait pu être la cause de leur arrivée ? C'était étrange et pourtant, nous étions tous là. « Pour ta blessure, je pourrais regarder, mais en pleine rue et avec ce monde, ce n'est peut être pas la meilleure solution. En ce qui concerne le toit, dans ce quartier tu as des petits appartements au-dessus des boutiques. Certains ont un prix abordable. Pour d'autres appartements pas chers, tu as aussi le quartier d'Adventureland, prêt de la mer. » Je lui désignais le quartier sur la carte puis me tournait vers un distributeur de journaux à libre service. « Tu as pas mal de petites annonces dedans. Même des gens qui proposent de louer une chambre. Tu peux toujours commencer par là. » Au moins, ça l'aiderait peut être le temps de retrouver ses proches.
made by guerlain for epicode

♔ ~ IfItWereReal ~ ♔

 
Would it be so hard to let yourself feel something ? Would it be so strange to let yourself go ? Would it be such a drag just to finally let somebody get inside ? Your lonely life.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Somebody that I used to know. | Harry

Revenir en haut Aller en bas
Somebody that I used to know. | Harry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» jantes harry haussen 18" + pneus
» harry cover
» "La grande histoire du shotokan" par Harry Cook
» Présentation de Harry
» HOMMAGE HARRY KÄLLSTRÖM pilote de rallies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
If It Were Real :: Epilogue :: The end :: Anciens rp's-
Sauter vers: